Le fantastique

Jack London, on le sait maintenant, était le fils naturel de WH Chaney, qui enseignait et pratiquait l'astrologie. Sa mère, Flora Wellman, avait été fascinée par cet homme, mais quand un enfant fut attendu, Chaney l'abandonna et ce fut John London qui reconnut l'enfant. Flora n'en resta pas moins adepte du spiritisme et quand elle organisait d'interminables séances, le petit Jack écoutait et se moquait avec ses camarades de ces huluberlus. Jack London manifesta ensuite pendant toute sa vie un refus de l'au-delà et un matérialisme absolus.
Cependant, dans ses fictions, la veine fantastique n'est pas la moindre. Dans Le vagabond des étoiles, un prisonnier condamné à la camisole de sécurité laisse son esprit s'évader et prendre corps dans des périodes variées de l'histoire de l'humanité. Dans un autre roman, Le talon de fer, son sens de l'anticipation "politique" lui fait imaginer la terre livrée au fascisme, puis libérée enfin. Avant Adam est au contraire un retour à la préhistoire.
Ses nouvelles fantastiques sont aussi extraordinaires, on peut les trouver dans les recueils Le dieu tombé du ciel et Histoires des siècles futurs (Bouquins-R. Laffont). On peut citer Un survivant de la préhistoire ou Mille fois mort.
La plus étonnante de ces nouvelles est sans doute The red one, c'est la rencontre d'un explorateur avec une sorte de dieu-objet musical qu'une tribu primitive a pris comme totem.


Textes : Noël MAUBERRET - Photos : Collection Winifred KINGMAN

Accueil | News | Association | Découvrir | Forum | Oeuvres principales | Tout savoir | Boutique | Liens

Tous droits réservés © jack-london.fr 2006-2007 | Contactez-nous | 990781 visiteurs