Politique

Jack London disait que le socialisme était venu à lui quand il travaillait dans les usines, autour de la baie de San Fransisco. Il fut vite connu comme le "garçon socialiste" dont les discours enflammaient les réunions publiques. Il ne cessa jamais de militer, se présentant aux élections de la mairie d'Oakland. Il fit en 1906 une tournée de conférences dans les grandes universités des USA, prouvant que le système capitaliste était le pire qui fût. En 1905, il soutint les révolutionnaires russes et Lénine se faisait lire London sur son lit de mort. Trotsky et Che Guevarra étaient ses fervents lecteurs et Hemingway lui doit beaucoup, y compris sur le plan du style.

Le talon de fer est un roman d'anticipation politique qui prévoit un soulèvement populaire, une répression de type fasciste et après des siècles d'oppression, la victoire des travailleurs. La route est un témoignage sur les clochards et Le peuple d'en bas raconte la vie dans les bas-fonds de Londres.


Des chômeurs attendent de la nourriture devant un asile de Londres.
 

Jack et R.L.Dunn protestent devant le Grand Hôtel en montant ses prix.

London terminait ses lettres par "Bien à vous pour la révolution". François Lacassin a réuni sous ce titre les principaux écrits politiques de London (collection 10-18). Ces tires se trouvent chez les bouquinistes. Notre association essaiera de les rééditer, avec l'aide des éditions Phébus.


Textes : Noël MAUBERRET - Photos : Collection Winifred KINGMAN

Accueil | News | Association | Découvrir | Forum | Oeuvres principales | Tout savoir | Boutique | Liens

Tous droits réservés © jack-london.fr 2006-2007 | Contactez-nous | 1064144 visiteurs